Hot Fuzz d'Edgar Wright, 2007

Publié le par François Declercq

Hot Fuzz | 2007
Titre V.O: Hot Fuzz
Pays: Royaume-Uni/France
Genre: Comédies
Durée: 121 min
Réalisation: Edgar Wright
Production: Tim Bevan, Eric Fellner, Nira Park
Scénario: Edgar Wright, Simon Pegg
Image: Jess Hall
Montage: Chris Dickens
Musique: David Arnold
Interprétation: Simon Pegg, Nick Frost, Jim Broadbent, Paddy Considine, Timothy Dalton...

Studio Production: Studio Canal

Budget: $16 millions

Thème:
Sorcellerie et occulte

Bande annonce

Hot-Fuzz.jpg
Synopsis
A Londres, le policier Nicholas Angel est le meilleur de son équipe. Tellement bon qu'il fait passer ses collègues pour de simples gardiens de la paix. Le chef de la brigade décide donc de le "promouvoir" dans le petit village de Sandford, où il ne se passe rien. Aux côtés du policier local Danny Butterman qui rêve de devenir Mel Gibson, Nicholas règle quelques contraventions sans grand intérêt. Une série de crimes étranges va le remettre dans l'action...
Avis Ciné Annales
Par Illfurt

Après le succès de Shaun of the Dead, trois années plus tôt, rien d’étonnant que le réalisateur Edgar Wright refasse appel aux acteurs Simon Pegg et Nick Frost afin de créer un nouveau film déluré. Si Shaun of the Dead reprenait le thème des zombies en le détournant intelligemment au rire,  leur deuxième film, Hot Fuzz, s’attaque aux films d’actions, de l'Arme fatale à Point Break, tout y passe.

Hot-Fuzz--1-.jpg
En effet, Hot Fuzz est un amas d’hommages, se référant sans cesse aux films culte du genre en reprenant une quantité impressionnante de scènes et de répliques. Le personnage même de Nicholas Angel semble directement tiré de l’un de ces films. Ce policier londonien exemplaire est expédié à la campagne car ses performances nuisent aux carrières de ces collègues. Mais bien sur, à la campagne, il ne se passe rien. En tout cas pas avant qu’Angel ne débarque.

Hot-Fuzz--2-.jpg
Notre héros, buveur de thé, est accueillit par un lot de policiers extrêmement stupides qui pensent, toutefois, parfaitement connaître leur village. Pour Nicholas, la découverte d’un mort représente toujours un meurtre potentiel tandis que ses collègues du village voient immédiatement un suicide, une mort naturelle ou un accident. Donc quand Angel pense avoir découvert un complot, ce n’est pas évidant d’obtenir le soutien de ses confrères. Mais Angel n’est pas un policier ordinaire, à l’effigie de Mel Gibson, Bruce Willis ou Keanu Reeves, Simon Pegg incarne un justicier increvable, imbattable et presque inhumain. Rien ne semble impossible pour Angel, même quand il s’agît d’attraper un cygne.

Hot-Fuzz--3-.jpg
Hot Fuzz, tout comme Shaun of the Dead, est un film complètement disjoncté qui parvient à détourner une nouvelle fois un genre, sans pour autant entrer dans une moquerie gratuite à la Scary Movie. Pour Wright, il s’agît de créer un film comique rendant hommage à des films devenus cultes en jouant sur les stéréotypes du genre. Avec l’aide de Simon Pegg et Nick Frost, Hot Fuzz est une nouvelle réussite pour le réalisateur, dont l’avenir promet de belles choses.
Note Ciné Annales
Illfurt:
undefined
Films Apparentés

Liens externes
Hot Fuzz sur Film-Critik

Publié dans Fiches Critiques

Commenter cet article