Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato, 1980

Publié le par François Declercq

Cannibal Holocaust | 1980
Titre V.O: Cannibal Holocaust
a.k.a: Ruggero Deodato's Cannibal Holocaust
Pays: Italie/Colombie
Genre: Horreur
Durée: 95 min
Réalisation: Ruggero Deodato
Production: Franco Di Nunzio, Franco Palaggi
Scénario: Gianfranco Clerici
Image: Sergio D'Offizi
Montage: Vincenzo Tomassi
Musique: Riz Ortolani
Interprétation: Robert Kerman, Francesca Ciardi, Perry Pirkanen, Luca Barbareschi...

Studio Production: F.D. Cinematografica

Budget: $0,1 millions

Thème:
Cannibalisme

Bande annonce

Cannibal-Holocaust.jpg
Synopsis
Un professeur de New York part sur la trace de quatre étudiants dans l'Amazone. Malheureusement, il ne retrouve que leur vidéo. Là, il assiste au sort maccabre des quatre amis.
Avis Ciné Annales
Par Schnapsy

L'un des films les plus malsains du cinéma.

A la fin des 70's, un nouveau genre apparait en Italie, le film de cannibales, dont le succès du Dernier monde cannibale de Deodato poussera ce dernier à réaliser deux ans plus tard le film ultime en la matière, Cannibal Holocaust. Contrairement au Dernier monde cannibale, ce métrage véhicule un message à l'encontre des médias, prêts à tout pour obtenir le gloire et la richesse.

Cannibal-Holocaust--1-.jpg
Le film est scindé en deux parties distinctes, la première se déroulant comme un film d'aventure, avec la recherche dans la jungle des quatre journalistes disparus par un professeur et son équipe. Cette première partie nous offre une succession de beaux décors et quelques scènes chocs, dont le meurtre du rat et la punition d'une femme pour adultère, ainsi qu'un affrontement entre deux tribus.

Cannibal-Holocaust--2-.jpg
Puis arrive la seconde partie, la plus intéressante du film, le visionnage des bandes retrouvées. Le concept, qui inspira Le projet Blair Witch, est original et permet au spectateur (voyeur) de se plonger véritablement dans l'action, avec un réalisme très poussé. Et le métrage part dans cette seconde partie dans le malsain et offre son lot de scènes à la limite du supportable (femme empalée, tortue et singe découpés à la machette, viol, pénis sectionné, éventration, etc.), causées par l'esprit peu diplomatique des reporters.

Cannibal-Holocaust--3-.jpg
Au final une expérience très forte, qui repousse les limites de la cruauté humaine et entraine le spectateur dans un voyage sur le voyeurisme rarement égalé encore de nos jours. Un film culte, qui n'a pas prit une ride et continue toujours de diviser les foules.
Note Ciné Annales
Cinémaniac:
undefined 

Schnapsy:
undefined
Films Apparentés

Liens externes

Publié dans Fiches Critiques

Commenter cet article

Pénélope 02/03/2008 14:22

Bonjour !C'est magique ! il suffit de demander et hop ! une critique apparaît !Au moins le film est présenté à sa juste valeur, je trouve^^Malgré tout je ne suis pas d'accord avec le rapprochement entre Cannibal Holocaust et le Blair Witch Project. Cannibal Holocaust est un film avant tout "visuel" : le choc vient de ce que l'on voit sur l'écran et du réalisme très cru des scènes. Alors que l'intérêt du Blair Witch Project est tout l'inverse : c'est que justement il n'y a rien à voir, et que toute l'angoisse vient de la bande son et de l'absence d'images.Bisous,Pénélope.

Pénélope 22/02/2008 00:17

Bonjour !Je suis un peu déçue... pour moi Cannibla Holocaust, c'est le summum du genre... Je pensais lire une jolie critique ! Si c'est ça j'en ferai une moi-même sur mon petit site LOLBisous,Pénélope

François Declercq 22/02/2008 09:53

Etant donnée qu' avant février j'étais tout seul à travailler sur le site, je n'ai pas encore pu tout critiquer. Mais ne vous inquiétez pas, un jour il y aura une jolie critique de Cannibal Holocaust.