Starship Troopers de Paul Verhoeven, 1997

Publié le par François Declercq

Starship Troopers | 1997
Titre V.O: Starship Troopers
Pays: Etats-Unis
Genre: Science Fiction
Durée: 129 min
Réalisation: Paul Verhoeven
Production: Jon Davison, Alan Marshall
Scénario: Edward Neumeier
Image: Jost Vacano
Montage: Mark Goldblatt, Caraline Ross
Musique: Basil Poledouris
Interprétation: Casper Van Dien, Dina Meyer, Denise Richards, Jake Busey, Michael Ironside...

Studio Production: Touchstone Pictures
Budget: $105 millions

Thèmes:
Insectes tueurs / Guerre / Espace

Bande annonce

Starship Troopers
Synopsis
En quittant l'école, Johnny, Dizzy, Carmen et Carl, décident de rejoindre l'armée fédérale pour obtenir la citoyenneté. Malheureusement, la terre est attaquée par des arachnoïdes d'une planète lointaine. Les vies des ces camarades de classe va être bouleversée lorsqu'ils sont projetés en plein combat sur une planète hostile...
Avis Ciné Annales
Par Illfurt

Après que Paul Verhoeven, réalisateur de Robocop et Total Recall, ait quitté quelque temps la science-fiction pour mettre en scène Basic Instinct et Showgirls, le voilà de retour dans son genre de prédilection pour Starship Troopers. Son expérience dans la science-fiction est fortement ressentie à travers le film qui, malgré ses nombreux défauts, demeure une œuvre de grande qualité.

Starship-Troopers--1-.jpg
Le plus grand défaut du film c’est dans le choix de ses acteurs. Casper Van Dien paraît prétentieux et son personnage « héroïque » devient du coup beaucoup moins attrayant. Quant à Denise Richards, elle est tout simplement la bimbo de service. Son personnage est sensé être très intelligent, elle est première de sa classe et parvient à accéder au rang de pilote de vaisseau sans aucune difficulté. Mais lorsque son navire fonce tout droit sur la planète bourrée d’insectes géantes, elle se contente de sourire bêtement comme si on lui avait complimenté sur la beauté de ses dents blanches. Un autre défaut provient aussi du décor qui paraît assez plastique, surtout du côté des uniformes. Mais, ces défauts servent aussi à rendre hommage aux séries télévisées des années 1970 et 1980.

Starship-Troopers--2-.jpg
Le scénario d’Edward Neumeier est d’une très grande qualité. Il est parfaitement cadencé et ne permet aucun répit au spectateur. Il cache ainsi les défauts mentionnés ci-dessus. La mise en scène de Verhoeven est tout aussi convaincante et ressemble beaucoup à celle de Robocop avec des allées et venues entre divers points de vues.

Starship-Troopers--3-.jpg
Starship Troopers est un grand film de guerre spatiale qui est intense du début à la fin. C’est cette intensité qui fait son point fort car elle permet d’oublier les quelques défauts qui auraient pu, autrement, gâcher le film.
Note Ciné Annales
Illfurt:
undefined

Cinémaniac:
undefined
 
Films Apparentés
Starship Troopers 2
Starship Troopers Marauder
Liens externes
 

Publié dans Fiches Critiques

Commenter cet article