The Mutilator de Buddy Cooper, 1985

Publié le par François Declercq

The Mutilator | 1985
Titre V.O: The Mutilator
a.k.a: Fall Break
Pays: Etats-Unis
Genre: Horreur
Durée: 86 min
Réalisation: Buddy Cooper
Production: Buddy Cooper
Scénario: Buddy Cooper
Image: Peter Schnall
Montage: Stephen Mack
Musique: Michael Minard
Interprétation: Matt Miller, Ruth Martinez, Bill Hitchcock, Connie Rogers...

Studio Production: Indépendant

Budget: /

Thème:
Slasher

Bande annonce

Mutilator.jpg
Synopsis
Six jeunes amis sont conviés par le père de l'un d'entre eux à passer les vacances dans une maison au bord de la mer. Mais un redoutable tueur vit dans le garage...
Avis Ciné Annales
Par Schnapsy

Ce métrage est présenté comme le slasher le plus gore jamais réalisé à ce jour. Réputation méritée ou douteuse et injustifiée? Nous allons justement le découvrir de ce pas. Mais d'abord, ce film est tout simplement ringard, avec des acteurs juste prédestinés à mourir et de longs passages de conversation ou de promenade longs et soporifiques comme pas possible.

Mutilator--1-.jpg
Il faut en effet s'armer de beaucoup de courage pour tenir jusqu'au dénouement final, tant ce film souffre d'énormes longueurs. Il débute pourtant sur les chapeaux de roue, avec une intro bien violente et un dos joliment troué par un coup de fusil accidentel. Puis viennent ensuite les scènes avec les différents personnages, qui servent uniquement à remplir la bobine.

Mutilator--2-.jpg
Heureusement notre tueur, qui tue sans motif (on s'en serait doutés), décide de passer à l'action, et vu la réputation gore du film, je me suis dit chouette alors! Et là la déception monte au fil des meurtres, qui sont en effet beaucoup plus sanglants qu'un autre slasher, mais dont la plupart sont filmés dans l'obscurité (la qualité du dvd Dragon n'arrangeant rien) et servis par des effets spéciaux franchement peu crédibles, d'une qualité très moyenne. Nous assistons alors à un dépeçage avec un moteur de hors-bord, un visage transpercé suivi d'une décapitation, et la scène culte du métrage, un vagin transpercé par un hameçon géant.

Mutilator--3-.jpg
Le film possède donc quelques débordements gores, mais cela parait bien peu comparé à la qualité générale du film, proche du néant. Niveau gore, il peut se vanter d'être le slasher le plus gore avec Intruder, mais c'est bien tout ce qu'il lui reste.
Note Ciné Annales
Schnapsy:
undefined
Films Apparentés

Liens externes

Publié dans Fiches Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article