L'emprise des ténèbres de Wes Craven, 1988

Publié le par François Declercq

L'emprise des ténèbres | 1988
Titre V.O: The Serpent and the Rainbow
Pays: Etats-Unis
Genre: Horreur
Durée: 98 min
Réalisation: Wes Craven
Production: Doug Claybourne, David Ladd
Scénario: Richard Maxwell, Adam Rodman
Image: John Lindley
Montage: Glenn Farr
Musique: Brad Fiedel
Interprétation: Bill Pullman, Cathy Tyson, Zakes Mokae, Paul Winfield...

Studio Production: Universal Pictures

Budget: $7 millions

Thème:
Sorcellerie et occulte / Zombies

Bande annonce

undefined
Synopsis
Un anthropologue de l'université de Havard est envoyé à Haïti pour récupérer une poudre étrange qui, aurait le pouvoir de ressusciter les morts. Pour retrouver ce produit miracle, le scientifique au scepticisme confirmé pénètre dans le monde ténébreux et mystérieux des morts-vivants, des rituels sanglants et des malédictions ancestrales.
Avis Ciné Annales
Par Illfurt

Avec un budget de $7 millions, Wes Craven nous livre un film très original. Lorsque l’on évoque un "film de zombies", on s’imagine, tout de suite, une horde de morts-vivants, à l’instar des films de Romero. Mais ici, Craven place le zombie dans son contexte original: en Haïti, terre du vaudou.

L-emprise-des-t--n--bres--1-.png
Dès le départ, il est dit que les faits montrés dans le film sont basés sur des évènements réels. Pour autant, Wes Craven ne se contente pas de mettre en scène l’histoire originelle, puisqu’il ajoute une petite touche fantastique, comme il sait si bien le faire. Le sorcier vaudou est doté de pouvoirs surnaturels. De ce fait, le scénario est poussé plus loin qu’une simple poudre qui transforme les gens en "corps cadavres".

L-emprise-des-t--n--bres--2-.png
Ce que les spectateurs ne voient pas de manière générale, c’est que Wes Craven a la capacité de livrer des films spectaculaires avec des moyens plus ou moins modestes. Disposant, ici, de $7 millions, une somme correcte dans les années 1980, Craven parvient à livrer un film digne de certains blockbusters. Oui, certaines scènes semblent aujourd’hui un peu kitch mais elles ne le sont pas plus que la fin des Aventuriers de l’arche perdue !!!

L-emprise-des-t--n--bres--3-.png
L’emprise des ténèbres est un film jouant plus sur la torture psychologique du personnage principal, incarné parfaitement par Bill Pullman (Lost Highway, Independance Day...), que sur une attaque d’un ou plusieurs zombies. Ce choix est réussi car il a permis de créer une ambiance maintenue de suspense du début à la fin.


Etant une des œuvres moins connues du réalisateur des Griffes de la nuit et de Scream, on pouvait s’attendre à un film passable, voire moyen, mais en fin de compte, c’est un film spectaculaire et intriguant. L’histoire est plus qu’intéressante et est parfaitement enchaînée.
Note Ciné Annales
Illfurt:
undefined 

Cinémaniac:
undefined
Films Apparentés

Liens externes

Publié dans Fiches Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article