Atomic College de Richard W. Haines, Michael Herz et Lloyd Kaufman, 1986

Publié le par François Declercq

Atomic College | 1986
Titre V.O: Class of Nuke 'Em High
Pays: Etats-Unis
Genre: Horreur
Durée: 85 min
Réalisation: Richard W. Haines, Michael Herz, Lloyd Kaufman
Production: Michael Herz, Lloyd Kaufman
Scénario: Richard W. Haines, Lloyd Kaufman, Mark Rudnitsky, Stuart Strutin
Image: Michael Mayers
Montage: Richard W. Haines
Musique: Ethan Hurt, Michael Latlanzi
Interprétation: Janelle Brady, Gil Brenton, Robert Prichard, Pat Ryan, James Nugent Vernon...

Studio Production: Indépendant

Budget: /

Thème: Epidémie / Monstres


Bande annonce

Atomic College
Synopsis
La centrale nucléaire de Tromaville connaît une fuite toxique à quelques centaines de mètres seulement du lycée. Une bande d'amis décident d'organiser une fête et se procure des drogues à la bande infame de Cretins. Mais cette drogue provient de la centrale et est contaminée. Les jeunes tombent alors malades et un monstre mutant se dresse dans les couloirs du lycée menaçant le bien-être de ses élèves.
Avis Ciné Annales
Par Illfurt

Sorti tout droit des entrailles du petit studio de la Troma, célèbre pour ses films gores et loufoques (notamment Toxic sortie en 1985), Atomic College ne diffère pas de ses habitudes. Les co-fondateurs, Michael Herz et Lloyd Kaufman sont de nouveau derrière le projet et maîtrise, tout malgré la présence de Richard W. Haines comme réalisateur. Haines comptait déjà un film à son compte, Splatter University, sortie en 1984 et qui est distribué par la Troma, le décor lui est donc famillier.

Atomic-College--2-.png
Dans l'ensemble, le film se présente comme une oeuvre médiocre avec des éléments agaçants, surtout le groupe de pseudo-punks qui ne représente en rien les valeurs du mouvement. Les acteurs, comme pour tous les films de la Troma, sont mauvais et exagèrent tout ce qu'ils font. L'histoire est elle aussi stupide, le lycée est assailit par un monstre mutant qui était à l'origine un spermatozoïde issu du corps contaminé de la jeune héroïne. Mais, c'est justement ce côté loufoque et débile qui donne tout son charme à ce film.

Atomic-College--3-.png
En somme, Atomic College n'est pas une oeuvre de grande envergure mais grâce à des aspects loufoques et comiques couplés de scènes gores à souhait, le film fait passer à moment agréable surtout si l'on est fan du genre.
Note Ciné Annales
Illfurt:
undefined 
Films Apparentés
Class of Nuke 'Em High Part II: Subhumanoid Meltdown
Class of Nuke 'Em High 3
Liens externes

Publié dans Fiches Critiques

Commenter cet article