2 - Comment définir le slasher ?

Publié le par François Declercq

L'horreur et son sous genre, le slasher
Introduction
Chapitre I: Le genre au cinéma, un terme flou
Chapitre II: L'horreur
  1- Une tentative de définir l'horreur
  2- L'univers du film d'horreur
  3- L'histoire du cinéma d'horreur
    A- L'époque muette
    B- Les années 1930, le début de l'ère du cinéma parlant
    C- Les années 1940, l'horreur underground
    D- Les années 1950, la domination de la science-fiction
    E- Les années 1960, une horreur nouvelle et la naissance du gore
    F- Les années 1970, la division indépendante et blockbuster
    G- Les années 1980, la décennie de l'horreur
    H- Les années 1990, la chute et la renaissance de l'horreur
    I- L'horreur du 21ème siècle

Chapitre III: Le slasher
  1- L'évolution du film slasher de Psychose à aujourd'hui
    A- Les fondements d'un genre
    B- 1978-1980, la naissance du slasher
    C- La première vague slasher
    D- La fin d'un genre ?
    E- La deuxième vague slasher
    F- Synthèse des trente dernières années
  2- Comment définir le slasher ?
    A- La structure narrative générale d'un film slasher
    B- La belle et la bête
    C- L'élément de choc
Chapitre IV: Le slasher et les autres sous genres
Conclusion
Annexes
2- Comment définir le slasher ?
 Le film slasher, bien que simpliste sous plusieurs angles, est en effet une matière bien complexe. Il existe des règles mais ces règles ne sont pas imposées, les réalisateurs transgressent souvent certaines des règles dans le but de créer quelque chose de nouveau. La manière la plus simple de décrire le film slasher est d’analyser sa structure. Mais comment s’y prendre lorsque tous les films ne suivent pas la même structure narrative. Il est essentiel de regarder la structure sur un ensemble de films afin de voir la structure narrative la plus juste au genre. Pour cette étude, nous allons utiliser quinze films : Psychose, Le voyeur et Massacre à la tronçonneuse, qui représenteront les influences antérieures au genre, Halloween, Vendredi 13, Les griffes de la nuit et Jeu d’enfant refléteront la première vague, Freddy sort de la nuit sera l’unique exemple du déclin, et enfin, Scream, Wishmaster, Destination Finale, Massacre à la tronçonneuse (2003), Freddy contre Jason et La maison de cire symboliseront la deuxième vague. Nous allons tenter de trouver des ressemblances tout en remarquant les différences entre tous ces films. Le film slasher suit communément le schéma narratif suivant :
-    La mise en place de l’intrigue
-    La présentation des personnages
-    L’élimination du casting
-    La découverte des cadavres
-    La poursuite
-    L’apogée
Ce schéma paraît simple mais lorsque les composants sont changés ou inversés, il devient vite difficile de l’analyser. Nous allons étudier ces six composants dans un premier temps.

Dans un second temps, nous pouvons noter que le film slasher possède plusieurs emblèmes. Carol Clover a étudié ces divers emblèmes dans son livre Men, Women and Chainsaws , pour elle il en existe cinq majeurs :
-    Le tueur
-    Un lieu dit « terrible » (en règle générale le domaine du tueur)
-    Une arme
-    Des victimes
-    L’élément de choc
Ces emblèmes seront aussi analysés et regroupés en trois parties : la final girl, le tueur et l’élément de choc.
    A- La structure narrative générale d'un film slasher
    B- La belle et la bête
    C- L'élément de choc

(35)  C. Clover, Men, Women and Chainsaws: Gender In The Modern Horror Film, New Jersey, Princeton University Press, 1992

Publié dans articles et dossiers

Commenter cet article